Edito

Dimanche 17 septembre 2017 – 24ème dimanche du temps ordinaire                                                                        

RAKOTOMANDIMBY Rolland Hector. 

D’après la carte que vous voyez et le nom en majuscule, je me présente Rolland Hector, le successeur de RAKOTO, littéralement RAKOTOSON, je suis de Fianarantsoa (MADAGASCAR). On m’appelle Hector, je suis le dernier de neuf enfants d’une famille paysanne. J’ai 5 frères et 3 sœurs.  Je suis ordonné prêtre du diocèse de FIANARANTSOA depuis le 07 août 2005.

Après avoir exercé la fonction du vicaire pendant deux ans, j’ai eu la nomination d’être curé d’une paroisse en brousse ayant 38 clochers et en même temps responsable du vignoble de 7 hectares.

En 2011, je suis appelé auprès de mon archevêque, pour être son secrétaire et vicaire de la paroisse cathédrale. De 2012 jusqu’au 04 août 2017, je suis nommé curé de la cathédrale tout en restant secrétaire particulier de l’archevêque.

Cette année, j’ai la mission d’étudier le droit canonique au studium de Lyon et en même temps de donner un coup de main à la paroisse Sainte Anne des Calades à Villefranche/Saône jusqu’en 2021.

Vous pouvez me joindre au 07 51 14 44 20.

……………………………………………………………………………………………………..

Pensée du Pape François

La joie que Jésus avait promise aux disciples : la joie chrétienne. Est-ce l’allégresse ? Non. La joie est quelque chose de plus. Elle ne vient pas des raisons du moment, c’est plus profond. C’est un don du Seigneur ; elle nous emplit de l’intérieur ; c’est la certitude que Jésus est avec nous et avec le Père. Mais pas seulement pour nous, sinon à la fin la joie tombe, notre visage ne transmet plus cette joie, mais des visages de piment au vinaigre.