Edito

Dimanche 15 juillet 2018 – 15ème dimanche du Temps Ordinaire – Année B                                                                                        

Evangile selon saint Matthieu 6,7-13                                            

“Jésus appela les Douze ; alors il commença à les envoyer en mission deux par deux. Il leur donnait autorité sur les esprits impurs, et il leur prescrivit de ne rien prendre pour la route.”

Et bonne vacances !

Les disciples sont envoyés en mission et non en vacances.

Je me permets cet écart avec le texte car cet édito est le dernier de la saison et j’espère que nous nous retrouverons en septembre après un bon temps de repos.

Jésus demande aux douze de ne rien prendre si ce n’est la foi en sa parole. Tout le reste sera assuré par lui, si les apôtres acceptent de ne dépendre que de lui et s’ils s’en remettent totalement et réellement à lui.

Accepter d’être vulnérable, de ne pas trouver sa protection derrière ses habitudes, et sa sécurité derrière ses possessions. Tel est le défi que le Seigneur lance à ses disciples et que d’une certaine manière il nous lance aussi !

Il s’agit d’un départ dans la foi et un départ est toujours plein de promesses. Nous allons partir, puissions-nous pendant ces quelques jours vivre plus qu’un repos du corps. Acceptons de partir comme les apôtres et attendons du Christ que ces vacances deviennent une expérience spirituelle et un temps de rencontre véritable.

Rencontrons nos proches, acceptons une part d’improvisation. L’Esprit Saint pourrait nous surprendre et qui sait si notre conjoint, nos enfants ou amis ne pourraient pas nous surprendre et nous permettre d’avancer sur des chemins insoupçonnés de foi ?  Rencontrons-nous, laissons parler cet être imite que nous faisons la plupart du temps taire et qui pourrait nous permettre de découvrir Dieu à l’œuvre en nos vies. Et bien sûr rencontrons Dieu qui s’offre dans des endroits que lui-même a déjà préparés pour nous.

Bonnes Vacances !

Jorge JIMENEZ

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Pensée du pape François

Abraham nous rappelle que personne n’est Chrétien par hasard, car Dieu nous appelle ; par notre nom, et avec une promesse : va de l’avant, je suis avec toi, je marche à tes côtés. C’est un appel à devenir fils de Dieu, frère de Jésus, à devenir fécond dans la transmission de cet appel aux autres.