Jumelage Mogtedo (Burkina Faso)

Ce mois-ci notre paroisse jumelle, Saint Pierre et St Paul de Mogtedo, fête ses 50 ans.

Une délégation qui représente Sainte Anne des Calades a séjourné au Burkina Faso du 21 au 28 novembre.

 

Le père Pablo était du voyage et est rentré bouleversé de sa rencontre avec les paroissiens de Mogtedo. Il nous livre ici ses impressions avec un grand enthousiasme et beaucoup d’émotion… :

« Chers amis !

MOGTEDO est un village MAGNIFIQUE !

Une impression et deux bons exemples peuvent résumer notre petit séjour de huit jours auprès de notre paroisse jumelle de St Pierre et Paul au Burkina-Faso.

Dès l’arrivée, j’ai été interpellé, impressionné, par la pauvreté dans laquelle nos frères vivent. Des petites maisons pour une famille nombreuse. Des parents avec peu de travail et beaucoup d’enfants sans scolarité. La santé, on dirait « qu’ils n’ont pas le droit de tomber malade », car se soigner est vraiment coûteux et difficile. La nourriture est toujours la même : du riz, du tô (plat fait à base de farine de mil ou de sorgho et de l’eau), du poulet et très peu d’eau potable. Bref, Ils vivent avec le minimum et indispensable et pas toujours !

Cependant, malgré cette pauvreté, ils nous ont édifiés par deux exemples : la joie et la prière.

Au milieu de tant des privations, ils ne râlent pas, au contraire ils sourient. Ils ont la joie de vivre… Ils chantent et ils dansent ! Ils se soucient de leurs proches. Leur priorité n’est pas leur petit problème à chacun, mais leurs frères qui sont vraiment dans la misère. Ils prennent le temps de s’écouter avec intérêt. Ils prennent le temps de discuter non pas de ce qui va mal, mais de la joie d’être ensemble avec l’espérance d’un avenir meilleur. Bref ils rayonnent de la joie de se savoir aimés par Dieu !

Oui … cette joie dont ils rayonnent vient de Dieu, elle n’est pas simplement culturelle. Non, cette joie a sa source dans la prière simple et profonde. Leurs journées sont rythmées par la prière : le matin la Sainte Messe, à midi les activités s’arrêtent pour donner place à la prière de l’Angélus et le soir au coucher du soleil la prière du chapelet.

Voilà la richesse de nos frères de Mogtedo : « Joie et relation simple et vraie avec Dieu Providence en qui ils ont mis toutes leurs espérances ».

Nous vous souhaitons qu’un jour chacun de vous puisse réaliser cette expérience, car leur façon de vivre nous ramène à L’Unique et Nécessaire : Dieu.

Bonne rentrée dans l’Avent et n’oublions pas de porter dans nos prières notre paroisse jumelle de Saint Pierre et Saint Paul de Mogtedo au Burkina Faso.

Père Pablo »

 

Retrouvez dans le carnet de voyage d’Yves Chevalet ses photos et commentaires : une belle manière d’être en communion avec la paroisse de Mogtedo malgré la distance !

Et prenez le temps de regarder ces videos tournées par Yves lors de la grande messe du samedi 24 novembre, qui a rassemblé environ 7 000 personnes : c’est tout simplement magnifique !

 

 

Quelques photos choisies qui témoignent de la beauté de ce jumelage :

 

Avec Mgr Rouamba

 

Père Pablo avec les enfants

 

L’église se refait une beauté !

 

Pablo et Yves en tenue de jubilé

 

Avant l’entrée

 

Pablo entre Lucien Zombre et Alfred Sawadogo vicaires

 

Elévation

 

Les prêtres