Marie-Jo de LABORDERIE

Depuis quand es-tu à Villefranche ?

Pour des raisons professionnelles, nous sommes arrivés à Villefranche en 1988. Je suis née à Reims, j’ai passé toute mon enfance en Champagne, puis, à l’âge de 15 ans, toute ma famille a déménagé en Haute-Savoie, à Annemasse. J’ai exercé comme sage-femme/puéricultrice à Chambéry, Annecy et Grenoble et en PMI (Protection Maternelle et Infantile). Je me suis mariée à Grenoble en 1983, et nous avons vécu le week-end VIVRE et AIMER en 1986. René, mon mari, est technicien forestier/paysagiste, aujourd’hui à la retraite. Nous avons un fils au Québec, et deux filles, l’une à Londres et l’autre au Chili : nos enfants sont de vrais globe-trotters ! Nous habitons Limas depuis 1990 … mais j’aimerais mieux être en montagne, car je suis montagnarde ! Je me suis quand même faite ici …

 Quels sont tes hobbies ?

 – La lecture, ah oui !

– L’orgue : je prends des cours d’orgue. J’aime beaucoup, mais ce n’est pas facile …

– La marche dans le Beaujolais et en montagne : j’ai fait le Mont-Blanc, le Grand Paradis …, j’ai fait beaucoup de ski de randonnée et d’escalade.

– Des voyages pour aller voir mes enfants : Guadeloupe, Canada, et d’autres en camping-car :

Pays-Bas, Croatie …

– L’été, nous partons tous les deux une semaine en montagne avec Handi Cap Evasion : quelle joie d’accompagner les handicapés jusqu’à 2500 m ou plus !, aller avec eux de refuge en refuge, de bivouac en camping sauvage !

 Quels sont tes engagements en Eglise ?

 – Le caté des primaires : les enfants sont demandeurs et donc intéressés.

– Le mercredi, à l’inscription pour le baptême, je reçois les parents pour un entretien, pour bien les sensibiliser à l’engagement qu’ils prennent de donner à leur enfant une éducation chrétienne. Ensuite, je les inscris à une préparation. Je côtoie donc des jeunes parents avec leur bébé, ça me rappelle mon métier …

– « Hôtesse d’accueil » à la cure, le lundi matin. Il faut surtout répondre au téléphone aux appels des Pompes Funèbres, et gérer les célébrants ! Beaucoup de renseignements … Inscriptions au baptême et au mariage, intentions de messes, etc. C’est sympathique, il y a beaucoup de gens et de paroissiens qui passent. C’est même mouvementé : j’aime bien ! Il y a des contacts …

– CCFD : on s’intéresse au travail qui se fait dans les pays en voie de développement avec le CCFD. On sensibilise localement les gens (par des expos et des manifestations), au travail des partenaires dans les pays respectifs. Il y a eu aussi le réveillon du 31 Décembre.

– Vivre et Aimer : nous sommes en équipe sur Lyon.

– Prière des Mères : chaque semaine, nous prions pour nos enfants.

 

Quel serait ton message pour la paroisse ? 

L’important, c’est de donner du temps aux autres : donner son temps par des services, pour le combat pour la justice et contre la pauvreté.

J’ai bien aimé la retraite proposée par la paroisse à la Tourette : c’était très intéressant et ce serait bien de continuer à proposer des formations aux paroissiens

Propos recueillis par M. et Y. Tricou

Accès aux archives