Edito

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 7,31-37.

Puis, les yeux levés au ciel, il soupira et lui dit : « Effata ! », c’est-à-dire : « Ouvre-toi ! » Ses oreilles s’ouvrirent ; sa langue se délia, et il parlait correctement.

C’est la rentrée, il faut ouvrir nos yeux et nos oreilles.

J’imagine qu’aucun enseignant ne dira Effata à ses élèves et pourtant je suis persuadé que tous les maîtres, de quelques niveaux scolaires que ce soit, ont à cœur que leurs étudiants s’ouvrent réellement à leur enseignement.

Il en est de même dans l’Église. L’Effata n’est pas qu’un rite propre aux catéchumènes. C’est un désir pour tout le peuple chrétien. Je rappelle à toutes fins utiles qu’avant la proclamation de l’Évangile, il est de tradition de se signer le front la bouche et la poitrine. En fait il s’agit d’une prière que nous faisons : « Seigneur, ouvre mon esprit ma bouche et mon cœur à ta parole. » Ouvre, c’est-à-dire Effata.

Si nous demandons à Dieu de nous ouvrir de cette manière à sa parole, c’est que nous sommes dans ce même état que cet homme qui a du mal à parler parce qu’il a du mal à entendre et donc à comprendre.

Seigneur, ouvre mon esprit, c’est la première des demandes : Fais que ta parole vienne me rejoindre. Ta parole m’est adressée aujourd’hui, elle est pour moi, tu viens me rejoindre dans mes troubles et dans mes doutes, Viens me rassurer, me consoler, viens répondre à mes questions, que mon esprit ne soit pas absorbé par mes pensées, mais rends-le disponible à ta parole.

Seigneur, viens sur ma bouche. Combien de parole sont inutiles, combien de paroles font du mal en moi et autour de moi. Seigneur retiens ma langue, fais que ma bouche chante ta louange. Fais que ta parole devienne ma parole partout où je me trouve.

Pour finir que ta parole soit dans mon cœur, qu’elle inonde chaque parcelle de mon corps. Que je devienne parole vivante, véritable bonne nouvelle pour mes frères. Seigneur fait de moi un Évangile vivant.

Cette prière toute simple peut devenir pour chacun de nous un principe de conversion. Cette prière fait de nous des véritables disciples du Christ et nous devenons des Effata pour le monde.

 

Jorge JIMENEZ