Edith et Jérôme Dumont

Dumont

 

Dans le quartier, on vous connaît bien… souvent à vélo… toujours souriants et avenants… Pouvez-vous vous présenter ?

Nous sommes natifs de Picardie, mariés depuis douze ans. Nous sommes arrivés ici en 2003 pour raison professionnelle.

Aujourd’hui, moi Edith, je suis assistante de direction dans une maison d’enfants en difficultés sociales : quarante et un enfants de 3 à 16 ans qui logent sur place, mais qui sont dispatchés le jour sur 21 écoles différentes de la région pour les sortir d’un contexte douloureux.

Moi, Jérôme, je suis ingénieur de formation et aime être dans la créativité. Aujourd’hui je suis thérapeute, moniteur et formateur de cavaliers. Je pratique l’équitation éthologique « observation et étude du comportement des chevaux pour aider les cavaliers ». Je pratique également l’équithérapie et depuis 4 ans propose du coaching d’entreprise avec les chevaux.

Nous n’avons pas d’enfant, mais tous les enfants de nos amis sont un peu nos enfants, nous les gardons, nous les aimons, ils sont toujours les bienvenus chez nous, qu’ils soient petits ou ados !

Chez vous, c’est un peu l’auberge espagnole, vous accueillez beaucoup, pourquoi êtes-vous si attentifs aux autres ?

C’est la vie ….On a tous les deux été élevés comme cela, chez nos parents la porte restait ouverte… Nous avons envie de partager, nous aimons le contact et nous savons que, au fond de chacun, il y a toujours quelque chose de beau. Sur notre route, il y a des gens que nous croisons, et, s’ils sont là, ce n’est pas pour rien, on fait un bout de route ensemble. Nous sommes toujours disponibles.

Vous avez fait le week-end « Vivre et Aimer » comme nous, que diriez-vous aux couples de 7 à 77 ans de mariage pour qu’ils vivent ce week-end ?

Nous avons appris à échanger tous les deux en vérité. Echanger, ce n’est pas discuter, mais être avec l’autre. Après ce week-end, on est repartis avec une grosse valise d’outils pour nous permettre de communiquer avec « Amour » !

Au sein de notre Eglise, qu’avez-vous comme engagements ?

* Les bobs verts de 2004 à 2010. Nous avons accompagné des jeunes à Lourdes pour s’occuper des malades, dans le cadre du pèlerinage diocésain. Nous avions 50 jeunes de Mongré à encadrer. C’était ‘lourd’ pour moi, d’en avoir la responsabilité, mais quelle joie de faire découvrir aux jeunes cette rencontre importante d’abord entre eux, qu’ils dévoilent leur intimité, qu’ils sachent s’approcher les uns des autres pour pouvoir ensuite aller ensemble vers les personnes malades ou handicapées. Et, à travers cette expérience de Lourdes, Dieu leur était proposé….

* Nous gardons les enfants des familles quand il y a un besoin, parfois plusieurs jours. C’est un plaisir pour nous deux.

* Nous sommes engagés aussi tous les deux dans l’association Handi-Cheval Partage : 16 handicapés moteur et psychique de 14 à 63 ans, de toute la région, qui viennent « monter » chaque mois durant une heure suivi d’un déjeuner ensemble. Nous devons être de 1 à 3 personnes pour un handicapé à cheval.

Tous les deux nous vivons ce moment comme un vrai temps de partage et de don de soi.

Quel message avez-vous à dire à tous ceux que vous côtoyez ?

Edith : « Aimez-vous ! On est tous une part de Dieu qu’il nous incombe de faire circuler! On est le véhicule d’Amour ! »

Jérôme : « Pour moi, c’est simplement l’échange : je reçois, je donne ce que j’ai à donner à ce moment-là, je partage. Une rencontre se trouve sur mon chemin, je donne le maximum de ce que je peux donner tout en restant moi-même. »

 

Propos recueillis par Martine et Yves Tricou, 13 février 2011

 

 

Accès aux archives